Engagée à connecter le monde

SDG

Garantir la sécurité des personnes et des navires en mer par les radiocommunications

​ ​Maritime Backgrounder

RESUME


​​​

PROBLEMES ET SOLUTIONS


 

Lorsque les navires sont en mer ou que les aéronefs volent au‑dessus des océans, ils sont hors de portée des réseaux de Terre. Le Titanic est l'un des exemples les plus connus de ce qui peut arriver lorsque des navires en danger ne parviennent pas à contacter d'autres navires ou à lancer un appel au secours de manière efficace. Plus de 1500 personnes ont perdu la vie parce que les appels radio lancés aux navires proches n'ont pas reçu de réponse. De nombreux incidents à plus petite échelle se produisent tous les jours partout dans le monde.

Il est important que les navigateurs puissent déterminer avec précision la position de leur navire et d'autres navires proches pour préserver la sécurité de la navigation. Un positionnement précis et l'accès à des services d'urgence peuvent prévenir des accidents et sauver des vies.

.​

CONTRIBUTION DE L'UIT

L'UIT œuvre au développement des radiocommunications et de la radionavigation maritimes mondiales depuis plus de 110 ans. Inventée en 1896, la télégraphie sans fil, qui était le tout premier type de radiocommunication, a été très rapidement mise en service, en commençant par la sécurité maritime.

Dans le domaine de la radionavigation, l'UIT a contribué aux grandes étapes du développement des systèmes de radionavigation de Terre, et notamment des radiophares maritimes et des systèmes de positionnement terrestre fonctionnant dans la bande des ondes hectométriques (MF).

Le Secteur des radiocommunications de l'UIT (UIT-R) gère le spectre des fréquences radioélectriques exploité par l'ensemble des services de radiocommunication dans le monde, y compris la radiocommunication et la radionavigation maritimes, dont les fréquences sont protégées par des dispositions spéciales du Règlement des radiocommunications (RR). Ce Règlement est fondé sur des études de compatibilité entre les services maritimes et d'autres services de radiocommunication. L'emploi d'équipements de communication en mer et leur interopérabilité à l'échelle mondiale sont régis par des recommandations de l'UIT, qui servent de normes techniques; ils font en outre l'objet de rapports.

Environ 25% des articles du Règlement des radiocommunications concernent l'emploi de systèmes de radiocommunication maritimes et contribuent donc à la sécurité en mer. Ainsi, en vertu d'un accord international, les émissions de détresse envoyées par des systèmes Cospas-Sarsat à partir de radiobalises d'urgence empruntent une fréquence qui est reconnue à l'échelle mondiale, et qui est protégée contre tout brouillage. Par ailleurs, l'UIT a mis en place un programme spécial d'observation des radiocommunications effectuées dans cette bande de fréquences importante afin de s'assurer que celle-ci reste disponible pour que les radiobalises de localisation des sinistres (RLS) puissent envoyer des émissions de détresse.

Système d'identification automatique (AIS) mondial

L'UIT et l'Organisation maritime internationale (OMI) ont mis en place un système d'identification automatique (AIS) à l'échelle mondiale. Ce système améliore la sécurité de la navigation et le suivi du trafic maritime dans le monde entier. Tous les navires commerciaux effectuant un trajet international doivent obligatoirement être équipés d'une radio AIS; ces radios contribuent chaque jour à renforcer la sécurité et le suivi des navires sur l'ensemble de la planète. L'UIT-R a rédigé un document technique établissant les principes de base du système AIS dans le monde entier

Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM)

Le système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) est un ensemble de procédures de sécurité, de fréquences, de types d'équipements et de protocoles de communication établis conjointement par l'OMI et l'UIT au milieu des années 1970 et reconnus à l'échelle internationale. Il fonctionne grâce à des technologies de radiocommunication de Terre et par satellite embarquées ou exploitées dans des stations côtières. Il a pour but de faciliter le sauvetage de personnes, de navires, de bateaux et d'aéronefs en détresse. Il permet d'envoyer un message d'alerte à des équipes de secours et de communication situées à terre au moyen de stations de radiocommunication côtières, ou par des centres de coordination des opérations de sauvetage (CCS) s'il s'agit de messages de détresse ou d'urgence. Il permet aussi de lancer des appels aux navires se trouvant à proximité afin que ceux-ci apportent leur aide.

Publications relatives au service maritime et base de données MARS

​L'UIT contribue à améliorer la sécurité opérationnelle des navires grâce à un certain nombre de publications essentielles et par le biais de la base de données MARS (système d'accès et de consultation de la base de données du service mobile maritime). Cette base de données maritimes en ligne donne accès à des informations détaillées sur les systèmes de radiocommunication embarqués. Elle indique aussi les personnes à contacter d'urgence, des numéros de téléphone actifs 24 h.

Cette base de données et le site web correspondant répertorient les navires déclarés, les stations côtières et autres stations enregistrées, les aéronefs de recherche et de sauvetage et les équipements d'aide à la navigation du système d'identification automatique (AIS). Ces informations sont destinées aux autorités responsables du trafic maritime et aux autorités à terre dans le monde entier. Il est facile par exemple de trouver les caractéristiques des stations côtières et des centres de coordination des opérations de sauvetage, et notamment les fréquences de veille, les heures de veille et les services disponibles (par exemple un avis médical).

Normes techniques internationales

​L'UIT établit des normes techniques internationales en s'appuyant sur l'avis de spécialistes issus de différentes administrations, ainsi que d'opérateurs, du secteur privé et d'autres organisations compétentes dans le domaine des radiocommunications dans le monde entier. Elle a ainsi publié une norme fondamentale sur le passage au numérique dans les communications maritimes (Recommandations M.2010, M.2058 et M.2092 de l'UIT-R). 

Cliquez ici pour en savoir plus sur le rôle de l'UIT.

Dernière mise à jour: dec ​2019